Conférence de Steve Hughes – “Education for life : neurosciences perspectives on Montessori education” – tenue à Vésenaz le 9 mai 2019, en partenariat avec l’Institut de Formation Maria Montessori (IFMM)

conference-steve-hughes-education-for-life-neurosciences-perspectives-montessori-education

On ne présente plus le Dr Steve Hughes, neuropsychologue pédiatrique américain, de renom membre éminent du Conseil de la Recherche de l’association Montessori Internationale.

L’objet de son intervention à Vésenaz était la confrontation entre la pédagogie Montessori et les neurosciences, au travers du concept-clé de Montessori comme une “éducation à la vie”. Un programme complexe que le Dr Steve Hughes a su rendre intelligible à tous.

Commençant par rappeler la spécificité des systèmes vivants, qui est de résister à la seconde loi de la thermodynamique en extrayant l’énergie de leur environnement pour survivre, il a présenté l’enfant comme un être vivant dépourvu de ces compétences nécessaires à sa survie. D’où l’importance de la liberté de mouvement pour l’enfant, par laquelle il va progressivement acquérir la possibilité d’interagir avec son environnement. Le cerveau est ainsi un outil extraordinaire d’adaptation à l’environnement.

Le rôle d’un environnement Montessori est avant tout de favoriser le mouvement avec but de l’enfant, ce qui permet de construire son cerveau. En ce sens, la pédagogie Montessori est directement une “aide à la vie”.

julien-lamorte-directors-cut-montessori

Julien Lamorte

J’ai été président de l’école Montessori de Lyon, dirigée par Françoise Néri, puis de celle d’Annecy dirigée par Annie Bertocchi, et grâce à ces deux éducatrices expérimentées, j’ai pu approfondir mes connaissances et ma pratique des environnements scolaires Montessori. J’ai aussi participé depuis son tout-début, en 2008, au projet de création du Collège Maria Montessori des Aiglons, situé en France entre Annecy et Genève, dont je suis devenu depuis 2016 un des co-gérants aux côtés de Sylvie Coffre et d’Olivia Gollain.